Dijon : le nombre d'internes en baisse de 8%

Les étudiants en médecine dénoncent la diminution du nombre de postes d'internes ouverts à Dijon.

Par B.L.

video title

Dijon : il manque des postes d'internes

Frédéric Huet dénonce la diminution du nombre de postes d'internes ouverts à Dijon. La Bourgogne, qui est déjà médicalement sous-dotée, n'a pas besoin de cela, dit-il.

Le problème de la répartition des médecins sur le territoire national n'est pas près de s'arranger. L’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) monte au créneau. Frédéric Huet, doyen de la faculté de médecine de Dijon, partage ce mécontentement.

Quelque 7 592 internes prendront leurs fonctions en novembre prochain dans les CHU de l'Hexagone. Mais, à Dijon, le nombre total de postes ouverts en 2011 est de 218, contre 237 en 2010, soit une baisse de 8,02%. Dijon perd à la fois des postes d'internes en médecine générale et en spécialités médicales.

"Une telle diminution est très dommageable pour la répartition des médecins sur le territoire, mais aussi pour la formation des internes", estime l'ANEMF. "En effet, certains services n'auront pas autant d'internes à former que l'année dernière, voire pas du tout. C'est une perte de chances pour nos étudiants, car des services d’accueil non surchargés sont disponibles, mais aucun poste ne leur a été attribué."

En revanche, certaines villes connaissent une forte augmentation du nombre de postes. C'est le cas d'Aix-Marseille (+43,82 %), de Montpellier (+36,73 %), de Bordeaux (+29,33 %) ou encore de la région Ile-de-France (+26,95 %) qui risquent d’être engorgés. "Ces chiffres nous font clairement douter des capacités et surtout de la qualité des formations de ces régions. Des augmentations aussi rapides amèneront forcement des difficultés d'ordre pratique dans les services", déclare l'ANEMF.

Pourl’Association nationale des étudiants en médecine de France, "le système doit être revu, afin que la répartition soit plus équilibrée d’une année sur l’autre, seul moyen pour les UFR de mettre en place des stratégies d’accueil sur le long terme et d’offrir des formations de qualité à nos internes".

218 postes d'internes ouverts à Dijon en 2011

-spécialités médicales : 31
-spécialités chirurgicales : 18
-médecine générale : 122
-anesthésie réanimation : 11
-biologie médicale : 2
-gynécologie obstétrique : 5
-médecine du travail : 5
-pédiatrie : 7
-psychiatrie : 15
-santé publique : 2


 

Sur le même sujet

Les + Lus