• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les apiculteurs manifestent contre Cruiser

© France 3
© France 3

Les apiculteurs manifestent à 9h30, place de la Libération, samedi 15 octobre 2011.

Par B.L.

De nombreux rassemblements sont organisés samedi dans toute la France. Objectif : dénoncer l'autorisation de mise sur le marché du pesticide Cruiser.

Les apiculteurs vont descendre dans la rue à l'appel de l'Union nationale de l'apiculture française (UNAF). Ils dénoncent l'autorisation accordée, année après année, à la mise sur le marché du Cruiser.

Début octobre, le Conseil d'Etat a annulé l'autorisation de mise sur le marché (AMM) du pesticide Cruiser 350, qui avait été  accordée par le ministère de l'Agriculture. Mais, malgré cette décision de justice, "le ministre de l’agriculture a confirmé l’homologation du Cruiser OSR sur les semences de colza", dénonce le président de la Région Bourgogne qui s'associe à cette mobilisation.


"Ce pesticide est à l’origine de cas avérés d’intoxication chez les abeilles", rappelle François Patriat. Il regrette que "le gouvernement cède une fois encore aux lobbies et ce en totale contradiction avec les engagements du Grenelle de l’environnement et le principe de précaution inscrit dans notre constitution".

 

Le conseil régional de Bourgogne est partenaire depuis plusieurs années de l’opération "Abeille, sentinelle de l’environnement". Les abeilles, qui assurent la pollinisation des plantes, jouent un rôle capital dans de nombreuses productions agricoles.

La filière apicole en Bourgogne représente 68 000 ruches, plus de 4 000 apiculteurs (dont 70 professionnels) et des productions diversifiées (miel, pollen, pain d’épices…).

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : des architectes de Dijon imaginent une toiture vitrée pour la cathédrale

Les + Lus