• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les graines germées dans la tourmente

L'entreprise Vitalfa se dit consternée par la recommandation de ne pas consommer de graines germées crues.

Par B.L. avec l'AFP

La société Vitalfa, qui produit des graines germées, emploie 12 salariés à Dijon. L'entreprise est confrontée à une baisse d'activité depuis les premières intoxications survenues en mai en Allemagne. 

Après les Pays-Bas et la Grande-Bretagne, la France a déconseillé à titre "préventif" la consommation de graines germées. Selon les autorités sanitaires françaises, l'enquête menée à Bordeaux, où dix personnes sont toujours hospitalisées, "s'oriente vers la mise en évidence que la consommation de graines germées crues" venant d'Italie "serait la source de la contamination par l'E.Coli".

Cette déclaration a semé la consternation à l'entreprise Vitalfa. "Ca va nous faire un mal fou, ça va nous tuer à plus ou moins long terme", déclare sa gérante Françoise Flamand.

Celle-ci déplore une "décision prise à la légère". La graine germée "est un produit vivant, qui pousse dans des entreprises responsables. C'est d'abord un produit sain", insiste-t-elle.

A Vitalfa, "dès le 15 juin, nous avons pris de nouvelles mesures, nous avons redoublé de prudence. Et toutes les analyses se sont révélées négatives", explique cette pionnière des graines germées en France, qu'elle dit avoir introduit en France il y a 25 ans et n'avoir "jamais été contaminée".

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus