Dijon : Patrice Carteron sur le départ

L'entraîneur du DFCO a annoncé son départ quasi-inéluctable du club dijonnais dimanche 13 mai 2012

Par B.L. avec l'AFP

Les dissensions qui régnaient depuis plusieurs semaines ont éclaté au grand jour. L'équipe est en situation très critique pour son maintien en Ligue 1 après son nul face à Toulouse (1-1).

Il y a quelques jours encore l'entraîneur du club dijonnais démentait toute rumeur de départ et rappelait qu'il était en contrat avec le DFCO jusqu'en 2016. Mais, l'heure n'est plus aux compromis semble-t-il. "Je n'ai jamais eu un discours langue de bois. Il est clair qu'il faut tirer les leçons de ce que nous avons vécu dernièrement. En ce qui me concerne, je ne vois pas comment je pourrais continuer à collaborer pour la suite et pour le bien du DFCO", a déclaré Carteron en conférence de presse après le match de la 37e journée.

Dijon, 19e à deux points du premier non-relégable, doit se déplacer à Rennes pour le compte de la 38e journée dimanche prochain. "Je me dois d'être honnête en disant que j'ai plus que mal vécu la situation des dernières semaines. Le fait que je sois en osmose totale avec mon groupe s'est ressenti autour du groupe. Nous nous sommes mis dans une situation critique parce que le coach était moins bien et les joueurs ont du coup été moins bien", a commenté Patrice Carteron qui doit encore quatre ans de contrat au club dijonnais.

"Je pense que le président est suffisamment intelligent pour bien gérer la situation, mais cela ne m'empêchera toute la semaine pas de donner le meilleur de moi-même pour aller chercher un exploit historique face à un candidat pour l'Europe", a poursuivi le technicien qui avait contribué à l'accession du club lequel est miné depuis plusieurs semaines par des conflits internes.

Retrouvez l'intégralité de la conférence de presse de Patrice Carteron (13 mai 2012)

Patrice Carteron acclamé par le public dijonnais

"C'est dommage pour le DFCO quand je vois l'ambiance qu'il y avait au stade ce soir contre Toulouse. Cela correspondait vraiment à ce que nous avions vécu lors de l'accession, ce que nous avions démontré avec beaucoup de valeurs chez les grosses équipes pendant des mois. Nous nous sommes, à un moment donné, sabordés. Il ne faut pas dire autre chose", a-t-il estimé.
 

Patrice Carteron a été acclamé par le public dijonnais qui a réclamé le départ du président Bernard Gnecchi. "Je ne me suis jamais caché comme étant quelqu'un qui ne peut fonctionner dans un club que si son coeur est à 100% dans ce club. Je remercie les supporteurs de cette affection. Ils savent que je n'ai jamais triché", a conclu l'entraîneur.

Sur le même sujet

Saône-et-Loire : Autun candidate pour les Jeux olympiques 2032

Près de chez vous

Les + Lus