• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : polémique autour d'une antenne relais

La mairie a autorisé l'installation d'une antenne sur le toit du conservatoire de musique.

Par B.L.

video title

Dijon : une antenne relais fait polémique

A Dijon, un projet d'installation de 3 antennes-relais de téléphonie GSM sur le toit du conservatoire de musique de Dijon inquiète les parents d'élèves.

L'association des parents d'élèves du conservatoire national de région (CNR) ne décolère pas. Elle demande le retrait de l'autorisation accordée à Bouygues Télécom.

C'est en accompagnant leurs enfants au conservatoire, situé boulevard Georges Clemenceau, que les parents ont découvert un panneau de chantier. On y lit que la ville de Dijon a accordé à l'opérateur de téléphonie mobile le droit d'installer un relais de radiotéléphonie sur le toit du bâtiment. Ce sont, en fait, trois antennes qui seront placées à une hauteur de 31 mètres au dessus du sol. Les travaux doivent débuter en novembre prochain

Cette décision est contestée par l'association des parents d'élèves. Ceux-ci dénoncent l'absence de concertation. Ils s'inquiètent de l'exposition des enfants aux ondes électromagnétiques de téléphonie mobile. Ils vont lancer une pétition et déposer un recours administratif. Ils se disent prêts à s'associer à des riverains du boulevard Georges Clemenceau pour partir plus nombreux au combat.

"L'autorisation est accordée si le dépositaire remplit les conditions liées au code de l'urbanisme", indique l'adjoint au maire Pierre Pribetich, qui est délégué à l'urbanisme. "Il n'y a pas de notion de nocivité dans ce code de l'urbanisme".

 

Le débat sur les antennes relais fait rage un peu partout en France. Une des dernières décisions de justice date du mois de septembre dernier : la cour d'appel de Montpellier a ordonné à SFR de démonter un équipement de ce genre installé dans les Pyrénées Orientales, car l'antenne était trop proche des habitations.

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus