• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon accroché par Clermont

Le DFCO n'a pu reprendre son fauteuil de leader à l'issue de la 8ème journée de Ligue 2, tenu en échec 1-1 par Clermont.

Par Christophe Tarrisse

Le choc des extrêmes entre le leader et la lanterne rouge de Ligue 2 a accouché d’un résultat nul 1-1 qui n’arrange finalement personne. Dijon cède son trône à Monaco.

Il fallait gagner pour reprendre sa domination en tête de la ligue 2. Mais Dijon a déraillé et se contentera d’un nul pour se positionner à la 2eme place du classement désormais à 1 point de Monaco.

La faute « à une trop grande fébrilité défensive qui a gagné toute l’équipe » selon l’entraîneur dijonnais Olivier Dall’Oglio. Pourtant tout avait bien commencé dès la troisième minute, Julio Tavares expédiait un coup de tête que le gardien auvergnat Michaël Fabre détournait sur sa barre transversale. Puis Younousse Sankharé ne parvenait pas à cadrer son tir.

Et ce sont finalement les Clermontois qui allaient en profiter. Après une première alerte de Salibur, c’est Perinelle qui ouvrait le score sur coup de pied arrêté (0-1, 25e). A peine le temps de se congratuler que les Auvergnats se faisaient rejoindre. Tavares, trompait Fabre d'une reprise de volée, après une remise de Jovial (1-1, 27e).

Clermont repartait à l’assaut et se créait de nombreuses occasions dangereuses mais le score ne bougeait pas à la pause. La seconde période fut nettement moins passionnante, Clermont procédait par contre et résistait défensivement. Seule frayeur, ce coup de canon de Bamba dévié par le portier auvergnat à quelques minutes du terme.

Régis Brouard, l’entraineur clermontois se satisfaisait de ce nul « dans le contexte actuel, ce point fait beaucoup de bien. Je pense que c'est notre match référence. J'ai beaucoup apprécié l'état d'esprit de mon équipe, l'intensité qu'elle a mise". Pour son homologue dijonnais on prenait ce point faute de mieux : "On ne mérite pas mieux. Nous allons donc nous en contenter. On sortait d'un match très solide défensivement à Monaco (1-1), mais contre Clermont, nous avons perdu trop de ballons.. Mais au moins, on reste invaincu. Il faut positiver..."

Désormais, les Dijonnais sont deuxièmes au classement avec une longueur de retard sur le leader Monaco. Prochain rendez-vous vendredi à Niort.

Sur le même sujet

Meeting de France : Breitling Jet Team arrive sur le tarmac

Les + Lus