• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dissolution du conseil municipal de Morvillars

Le conseil des ministres réuni mercredi matin a prononcé la dissolution du conseil municipal de Morvillars.

Par Sarah Rebouh

video title

Dissolution du conseil municipal de Morvillard

Nous vous l'annoncions dès hier soir. Le conseil des ministres s'est prononcé hier en faveur de la dissolution du conseil municipal de Morvillars. Les prochaines élections devraient se tenir les 19 et 26 juin prochain. Explications Maxime Meuneveaux et Nadine Ly

Depuis quelques temps, les tensions étaient palpables entre le maire de Morvillars et ses conseillers. Après la proposition de dissolution amenée par Claude Guéant, ministre de l'intérieur, le conseil municipal de Morvillars n'est plus.

L'issue était inéluctable. Depuis 2010, le maire de la commune de Morvillars était sur la sellette. Déjà le 21 juillet, le conseil municipal avait refusé de voter le buget de la commune et avait souligné les désaccords naissants avec Jean Monnier, maire depuis 1967. Sur 681 inscrits sur les listes électorales, 449 habitants avaient signé une pétition quelques mois plus tard, demandant la démission du maire. La gestion autocratique de la commune ainsi que sa situation financière avait été relevé dans une lettre accompagnant la pétition. Un médiateur avait été nommé par le préfet Denis Brocart, afin de sauvegarder une gestion partielle de la commune.

Françoise Ravey a organisé l'opposition durant de longs mois. Elle réagit à l'annonce, dans un article du journal "Le Pays" : "Nous nous félicitons de cette nouvelle, mais nous ne nous réjouissons pas. C'est regrettable en effet, d'avoir dû en arriver là."

Le septuagénaire devait exercer ses fonctions jusqu'en 2014. Des élections se dérouleront dans les semaines à venir, les 19 et 26 juin.

Sur le même sujet

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus