Grand froid : les villes baissent l'éclairage

Les municipalités de Joigny et d'Autun ont décidé d'éteindre partiellement l'éclairage public.

Par B.L.

Ces deux cités bourguignonnes indiquent qu'elles veulent faire un geste pour participer à l’effort de maîtrise des dépenses d'énergie préconisé par ERDF.

En raison de la vague de froid qui sévit sur le département de l'Yonne, la municipalité de Joigny procéde depuis mardi 7 février 2012 à une extinction partielle de l’éclairage public.
Cette mesure d'économie a été étendue aux monuments historiques qui sont habituellement éclairés en semaine. Il s’agit notamment du monument aux morts et des arches du pont Saint-Nicolas. Par ailleurs, "les monuments éclairés durant le week-end (Château des Gondis, Eglises Saint-Jean et Saint-Thibaut) seront soumis à la même décision", indique le maire Bernard Moraine.


La ville d’Autun a déclaré mercredi 8 février qu'elle aussi va "couper momentanément la mise en lumière de ses monuments. Ainsi la cathédrale, la Pierre de Couhard, le temple dit de Janus, les remparts et les portes romaines ne seront plus éclairés".

Autun et Joigny précisent qu'elles veulent limiter leur consommation électrique, pour réserver les capacités énergétiques des deux communes au chauffage des logements et à l’éclairage des piétons et des véhicules.

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus