• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Gray : réunion de la dernière chance

Le foyer de jeunes travailleurs de la petite ville de Haute-Saône fermera si la réunion de jeudi ne donne rien

Par Florent BOUTET

Il n’y a plus qu’un seul repreneur en lice pour le foyer de jeunes travailleurs (FJT) de Gray. Il s’agit d’une association qui rencontre demain le liquidateur judicaire et les élus de la communauté de commune. Si rien ne sort de ce tour de table, une vingtaine d’emplois disparaitront.

Le FJT de Gray est en difficulté financière en raison de son taux de remplissage : celui-ci atteint difficilement 50% sur la centaine de places que propose l’établissement. La justice a choisi de placer la structure en redressement le 29 décembre. Avant cette date, 4 associations étaient potentiellement sur les rangs pour reprendre le FJT. Mais comme les délais entre la décision du tribunal, et la date butoir du 31 décembre sont très courts, un seul repreneur a réussi à faire les démarches pour monter un dossier.

Si l’administrateur judicaire valide le projet du repreneur, rien ne dit pour autant que les vingt emplois seront préservés. Entre la restauration et l’hébergement, il se pourrait que l’un des deux services disparaisse. Si jamais le FJT doit fermer ses portes, la plupart des résidents (notamment les apprentis) ne savent pas comment ils pourront retrouver un logement bon marché.

Pour mémoire, le FJT de Vesoul a fermé il y a deux ans. Ce foyer était aussi en difficulté financière.

Sur le même sujet

Signature du plan Schuman le 18 avril 1951

Les + Lus