• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Haute-Saône : test de sécurité sur la LGV

© Préfecture de Haute-Saône
© Préfecture de Haute-Saône

Un exercice de sécurité civile est organisé sur la future LGV cet après-midi avec 500 participants.

Par C. Dengall

video title

Montbozon : exercices d'urgence pour le TGV

Spectaculaire simulation d'accident sur la ligne à grande vitesse cet après-midi, pour tester les processus de secours et de sécurité.

Imaginez une rame TGV remplie de 150 "passagers". Des figurants, en réalité, étudiants infirmiers, personnels de Réseau ferré de France et militaires.

Imaginez que, sur un pont au-dessus de la ligne à grande vitesse, passent des voitures. Que parmi elles, il y ait une fourgonette, et que le conducteur de cette fourgonette perde le contrôle de son véhicule et bascule sur les rails où va passer le TGV.

Imaginez encore que, quelques secondes plus tard, un TGV circulant à plus de 320 km/h dans le sens Belfort/Paris vienne le percuter. Le train ne s'arrêtera que 2 ou 3 km après l'impact.

C'est ce qui va se passer - sans réelles victimes, évidemment - cet après-midi aux alentours de 14 heures. C'est alors que 270 sapeurs-pompiers, 80 personnels médicaux, une centaine de véhicules des pompiers et des hélicoptères de la sécurité civile interviendront.

Certaines "victimes" seront hélitreuillées, d'autres transportées par véhicules d'urgence au CHI de Vesoul. 

Les objectifs de ce scénario catastrophe : tester la capacité de tous les acteurs à se coordonner, qu'il s'agisse de la préfecture, du service d'incendie et de secours, du Samu, de RFF, de la SNCF, de la Direction des circulations ferroviaires (DCF), de la gendarmeire et de la sécurité civile.

Plusieurs plans d'intervention et de secours seront mis en oeuvre et testés, puis validés.

La branche Est de la ligne à grand vitesse Rhin-Rhône sera mise en service le 11 décembre 2011.

C'est le plus grand exercice de ce type organisé en France cette année.

Un reportage complet dans notre édition de 19 heures.

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus