• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Hommage des All Blacks à un joueur du Creusot

L'entraîneur-adjoint des All Blacks rend hommage à un ancien joueur du club olympique Creusot Bourgogne.

Par B.L. avec l'AFP

A cinq jours de la finale du Mondial de rugby face à la France, Wayne Smith a rendu hommage mardi 18 octobre 2011 à un de ses "mentors" français, André Buonomo, qui lui a "beaucoup appris".

"Le rugby français a eu une influence énorme sur moi. Beaucoup de ma méthode d'entraînement s'est construite en Italie quand j'ai entraîné au Benetton. Là-bas, j'y ai eu deux mentors : Pierre Villepreux, en est clairement un, et André Buonomo, que peu de gens connaissent mais qui a entraîné le Benetton quand j'étais entraîneur-joueur, et il eu une très grande influence sur moi", a déclaré Wayne Smith.

"On vient d'une tradition analytique en Nouvelle-Zélande, on enseigne le jeu de manière analytique et eux étaient à l'autre extrémité du spectre, avec une méthodologie globale : les mouvements sur le terrain, le sens du jeu, jouer avec le ballon...." a-t-il poursuivi. "Ils croient qu'on développe la technique individuelle à travers une bonne compréhension du jeu alors que nous, on développe la technique sans solide compréhension du jeu. J'ai beaucoup appris et beaucoup apprécié ces années", a-t-il raconté.

Ancien joueur de Béziers et du Creusot dans les années 70, André Buonomo a dirigé l'équipe italienne du Benetton Trévise de 1986 à 1989. Arrivé en 1972 au club olympique Creusot Bourgogne, ce jeune joueur de 22 ans venait de Béziers. Il fut entraîneur-joueur au club de Saône-et-Loire pendant sept ans.

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus