• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ideal Standard à Dole : Et après ?...

© INA
© INA

Que reste-t-il après la fermeture d'une usine? Que sont devenus les 163 salariés licenciés de Dole ? Reportages

Par C. Dengall

video title

video title

Dole : les "Ideal Standard" après la fermeture

Premier volet d'une série de reportages consacrée aux salariés de l'usine Ideal Standard, un site de production de matériel de salle de bains qui a fermé le 22 avril 2011, laissant 163 salariés sans emploi. Gros plan sur trois d'entre eux, un peu plus de deux mois après la fermeture.

Le 22 avril 2011 était un jour d'adieu. L'adieu des salariés à leur usine, à leur lieu de travail, leur gagne-pain, leur savoir-faire.

Le 22 avril 2011, l'usine Ideal Standard de Dole fermait, et avec elle 163 salariés se retrouvaient sur le carreau.

Le 22 avril 2011, c'était aussi le début d'une nouvelle ère, d'une nouvelle page à écrire. Celle de l'adieu d'abord, nous l'avons dit, puis celle du chômage, de l'attente, de l'ennui, du reclassement. Parfois, cela a aussi été le début de nouveaux projets.

Nous avons suivi certains de ces hommes et de ces femmes, attachés à leur métier, et qui, malgré une compensation financière importante, se sont retrouvés sans lendemain. Nous avons voulu savoir ce qu'ils devenaient après, comment l'usine s'est peu à peu vidée, comment les projets ont pu renaître... ou pas.

L'été des Ideal standard, c'est une série de reportages de Florence Petit et Sylvain Velluet, à découvrir toute la semaine sur France 3 Franche-Comté.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus