• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Joigny : mobilisation contre le nucléaire

Un rassemblement a été organisé sur le passage d'un convoi de déchets radioactifs mardi 24 juillet 2012

Par B.L.

Le réseau Sortir du nucléaire avait donné rendez-vous aux militants pour protester contre "ces expéditions dangereuses".

Ce convoi ferroviaire de déchets nucléaires italiens a quitté Vercelli dans le Piémont italien dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 juillet 2012. Arrivé en France dans la matinée, il a traversé trois départements bourguignons : la Saône-et-Loire, la Côte d'Or et l'Yonne.

Le réseau Sortir du nucléaire déplore l'absence d'information officielle des populations. Cet après-midi, des militants ont attendu le convoi à la gare de Joigny. Ils ont accroché des banderolles et ont distribué des tracts aux voyageurs.

"L'idée est de leur faire prendre conscience que régulièrement il y a des convois de ce type-là qui passent sans qu'ils en sachent rien, de les informer de la dangerosité et sur le fait qu'on n'a toujours pas de solution pour les déchets nucléaires", déclare François Mativet, administrateur national du réseau. Le convoi ferroviaire a dépassé l'Yonne en début de soirée. Le convoi a devancé les militants nucléaires, peu nombreux, tout au long de son parcours.

Le train doit poursuivre sa route vers La Hague dans la nuit. La prochaine manifestation des anti-nucléaires est prévue mercredi dès 06h15 en gare de Versailles-chantier.

 

Areva a finalement confirmé l'existence de ce convoi de 700 kilos de combustibles nucléaires usés parti d'Italie à destination de l'usine de La Hague. "Ces combustibles usés seront traités à La Hague en vue d'y récupérer l'uranium et le plutonium pour le recycler et les déchets restants, soit environ 4% du volume total, seront ensuite renvoyés en Italie", a ajouté un porte-parole d'Areva.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus