L'épouse de l'ancien maire de Dijon condamnée

Marie-Thérèse Poujade a écopé d'une peine de de 3 mois de prison avec sursis dans l'affaire des emplois fictifs.

Par M. Ba avec AFP

Le tribunal correctionnel de Paris rendu son jugement dans l'affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris. Huit condamnations et deux relaxes ont été prononcées. 

La plus emblématique est évidemment celle de Jacques Chirac. L'ancien président a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour 19 emplois "totalement ou partiellement fictifs" rémunérés par la Ville de Paris de 1990 à 1995.


Il a été jugé comme "initiateur et auteur principal des délits" d'abus de confiance, détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêt.

A sa suite, Marie-Thérèse Poujade, la femme de Robert Poujade ancien maire RPR de Dijon, a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis. Le tribunal a jugé qu'elle avait bien occupé un emploi fictif à la Ville de Paris pendant un an jusqu'en octobre 1993. Elle aurait été rémunérée à hauteur de 33.000 euros par la municipalité. Elle a aujourd'hui 83 ans.

Sur le même sujet

Les + Lus