La Chapelle : le maire arrête sa grève de la faim

Le projet de fermeture de classe à la rentrée de septembre est retiré.

Par B.L.

Le maire de La Chapelle Saint-Sauveur, en Saône-et-Loire, avait débuté sa grève lundi 6 février 2012.

Sa détermination a payé. En moins de deux jours, Jacques Guiton a obtenu gain de cause. Comme de nombreux élus, ce maire UMP dénoncait le projet de fermeture d'une des quatre classes du RPI (Regroupement pédagogique intercommunal) des écoles de La Chapelle-Saint-Sauveur et de La Chaux.

Jacques Guiton a reçu un courrier lui indiquant que la présence d'enfants des gens du voyage temporairement présents "n'avait pas suffisamment été prise en compte" dans la préparation de la rentrée. En conséquence, la fermeture envisagée de la classe est annulée stipule le courrier.

Selon le maire de La Chapelle Saint-Sauveur cette issue favorable est due à l'intervention du député UMP Arnaud Danjean . "Je l'ai saisi du dossier et il est intervenu directement au ministère. Je pense que c'est cette intervention qui beaucoup dirigé les choses", a déclaré Jacques Guiton à nos confrères de France Bleu Bourgogne.

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus