La grève des éboueurs ne nuira pas au Fimu

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

Les déchets présents dans les rues concernées par le Festival de musique universitaire seront ramassés par les éboueurs.

Par SR

Ils avaient à coeur de ne pas se mettre à dos la population.

À l'approche du début du Festival international de musique universitaire, événement phare de la ville du lion, les rippeurs ont préféré choisir la voie de la sagesse. Ils effectueront bien leurs rondes dans les rues concernées par le festival.

<< Visionnez le reportage de France 3 Franche-Comté.

Jeudi après-midi, les employés en charge de la récolte des déchets étaient reçus par le vice-président de la communauté d'agglomération belfortaine, Maurice Schwartz, qui avait expliqué auparavant comprendre le mouvement de protestation des éboueurs. Cette fois-ci, les deux parties ont discuté d'une possible reprise partielle du travail pendant le festival.

Si les rues concernées par le Fimu vont être dégagées, l'amoncellement des déchets commence à poser problème à certains établissements comme les hôpitaux ou les restaurants.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus