La Planche-des-Belles-F. : manif' des indignés

200 personnes ont manifesté sur le site pour dénoncer les travaux entrepris par le conseil général de Haute-Saône.

Par F.P

Ils ne désarment pas. Mieux : ils s'organisent. Dimanche après-midi, 200 personnes ont tenu à manifester leur ferme opposition aux travaux engagés par le conseil général de Haute-Saône sur le site de la Planche-des-belles-Filles qui doit accueillir une arrivée du Tour de France 2012. 

12 associations de défense de l'environnement et partis politiques ont créé un collectif de protestation : ils dénoncent "la gabegie financière, l'opacité du dossier, (...) l'intolérable atteinte au site et à son environnement, (...) la non prise en compte des aspects humains et l'absence de concertation avec les acteurs locaux, (...), un déni de démocratie préjudiciable."

A suivre dans ce dossier : le 24 novembre, le tribunal administratif examinera le recours déposé par la Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l'Environnement, du Sous-Sol et des Chiroptères de Franche-Comté. Son avocat, Etienne Tête, espère obtenir l'interruption des travaux en s'appuyant sur ce qu'il prétend être des irrégularités administratives.

Sur le même sujet

Les + Lus