La résolution sur la RCEA est adoptée

L'assemblée départementale de Saône-et-Loire adopte la résolution sur la RCEA, favorable au financement par l'écotaxe.

Par C.R.

video title

video title

Mâcon (71): la RCEA au conseil général

Lors du débat d'orientation budgétaire au Conseil Général de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg a de nouveau défendu son projet de départementalisation de la RCEA. Un projet qui fait son chemin dans l'opposition.

La résolution sur la RCEA favorable au financement par l'écotaxe de la RCEA a été présentée par la majorité départementale et a été adoptée vendredi 4 novembre 2011. L'opposition a préféré s'abstenir sur cette question.

Arnaud Montebourg a présenté un projet de résolution sur la RCEA qui a été adopté par le Conseil général de Saône-et-Loire.

Une précision a été apportée : les négociations seront conduites par l'ensemble des élus départementaux concernés par le tracé de la RCEA sous l'égide du Président du Conseil général.

42 autres rapports sont à l'ordre du jour de la session du conseil général de Saône-et-Loire, qui a débuté jeudi 3 novembre et se poursuit aujourd'hui vendredi 4 novembre 2011 à Mâcon.

L'assemblée doit débattre des orientations budgétaires pour 2012. En préambule de cette session, le président du conseil général Arnaud Montebourg a tenu une conférence de presse pour présenter la votation sur la RCEA.


Cette votation citoyenne est "un acte de résistance", a affirmé Arnaud Montebourg. Selon lui, "le combat ne fait que commencer pour faire reculer le gouvernement".
(voir notre précédent article sur les réunions publiques, des 3, 10 et 17 novembre).

Arnaud Montebourg va par ailleurs soumettre une résolution au vote de l'assemblée, vendredi 3 novembre. Elle donnerait mandat au président du conseil général, "d'engager les négociations avec l'Etat, pour financer par l'écotaxe, la mise à 2X2 voies de la RCEA".
Jean-Marc Nesme, député UMP, ayant rejoint le camp des opposants à la mise en concession autoroutière, l'écotaxe semble faire concensus chez les élus.
De son côté, Arnaud Montebourg s'est déclaré favorable au transfert de la RCEA en route départementale, à condition d'obtenir à l'euro près, l'argent nécessaire à son entretien.
L'assemblée pourrait donc se ranger derrière le président. Au nom de l'opposition, André Accary a d'ailleurs souhaité "qu'on en finisse avec les guerres intestines et que les travaux avancent vite".

Sur le même sujet

Les + Lus