• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le coup de gueule de Marie-Guite Dufay

© AFP
© AFP

La présidente de la Région Franche-Comté s'insurge face aux retards des TER.

Par Florent BOUTET

Marie-Guite Dufay avait déjà écrit au président de la SNCF Guillaume Pepy. Cette fois-ci elle hausse encore un peu plus le ton, et passe au stade des menaces. La Région pourrait suspendre les 90 millions d'euros qu'elle doit verser à l'opérateur ferroviaire.

Depuis le grand cadencement du 11 décembre, rien ne va plus du côté des TER Franche-Comté, les trains express régionaux : en panne, en retard ou pire, que ne passent pas … les dysfonctionnements ne se comptent plus … 22% contre 7 à 8% avant... et même 44 % entre Besançon et Montbéliard-Belfort …

Bref, chaque jour des voyageurs se fendent d’un courrier à la région ou la FNAUT, la fédération nationale des usagers des transports pour faire part de leur mécontentement

Une situation qui ne peut plus durer pour la présidente de région Marie-Guite Dufay qui a décidé de sévir.

Elle a déjà envoyé plusieurs courriers à Guillaume Pépy le président de la SNCF pour demander un service de qualité et des trains qui arrivent à l’heure mais rien ne change.

Et la présidente est d’autant  plus mécontente que la Franche-Comté a profité du cadencement pour étoffer son offre de TER en 2012 : +15% soit une rallonge de près de 6 millions d’euros dont 2 rien que pour la navette entre Besançon Viotte et la gare TGV d’Auxon.

Au total la région paye 90 millions par an à la SNCF pour les TER et si rien ne bouge, la collectivité annonce qu’elle suspendra ses mensualités une menace qui devrait faire avancer le dossier.

Sur le même sujet

maisons des services au public Pontailler-sur-Saône

Les + Lus