Le FN dénonce la vente du château de Gevrey

Le Front national s'élève contre le rachat du château et de son domaine viticole par un investisseur chinois

Par B.L. avec l'AFP

Des viticulteurs de Côte d'Or s'étaient mobilisés en vain pour racheter le château de Gevrey-Chambertin et son domaine.

Florian Philippot, vice-président du Front national en charge de la stratégie et de la communication, appelle la France à "défendre ses trésors" dans un communiqué publié jeudi 23 août 2012.

Selon le vice-président du FN, Florian Philippot, ces viticulteurs "auraient dû recevoir un coup de pouce des pouvoirs publics, pour permettre la préservation de ce trésor du patrimoine national". "Ce rachat est emblématique des dangers qui menacent le patrimoine français. Très grand pays de culture, de savoir-faire et de terroirs, la France ne peut pas tout accepter et doit imaginer dès maintenant un nouveau cadre législatif et réglementaire pour assurer la préservation de son patrimoine", ajoute-t-il. "Le patriotisme culturel et patrimonial doit devenir une politique, et une réalité !", conclut-il.


Le château de Gevrey-Chambertin, qui est classé, date du XIIe siècle. Il appartenait à plusieurs membres d'une même famille française, qui a vendu ce bien exceptionnel et ses deux hectares de vignes en avril-mai à un Chinois. Ce dernier, propriétaire de salles de jeux à Macao, l'a acheté pour une somme avoisinant les 8 millions d'euros.

Sur le même sujet

Les + Lus