Le Premier ministre tance Arnaud Montebourg

L'ex-député de Saône-et-Loire et son collègue franc-comtois Pierre Moscovici ont été rappelés à l'ordre.

Par B.L. avec l'AFP

Les deux hommes se sont égratignés publiquement sur le dossier de la Banque publique d'investissement.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a rappelé à leur devoir de discrétion, sans les nommer explicitement, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et celui de l'Economie Pierre Moscovici.
 

"Ca suffit, ca vaut pour tout le monde. (...) Il y a une règle qui a été fixée dès le départ, pour tous les membres du gouvernement, c'est que la discussion a lieu au sein du Conseil des ministres", a déclaré Jean-Marc Ayrault, invité de "Tous politiques" France Inter/Le Monde/AFP dimanche 2 septembre 2012.

"C'est un rappel que je fais à chacun. Si cela devait continuer (...) chacun devra prendre ses responsabilités. C'est clair, c'est net", a-t-il menacé en répondant à des questions sur ce dossier.

L'origine de la querelle

Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici se sont égratignés depuis l'éclosion d'une polémique provoquée par le choix de la banque Lazard comme conseil du gouvernement pour créer la future Banque publique d'investissement (BPI) qui sera chargée de financer les entreprises.

L'hebdomadaire Nouvel Observateur laissait entendre que ce choix pourrait ne pas être indépendant du fait que le patron de Lazard, Matthieu Pigasse, avait nommé la journaliste Audrey Pulvar, compagne d'Arnaud Montebourg, à la tête du magazine Les Inrockuptibles dont il est propriétaire à titre privé.

Les deux ministres ont démenti tout mélange des genres, mais Arnaud Montebourg a critiqué le choix de Pierre Moscovici sur le fond.

Sur le même sujet

Les + Lus