Le tour du monde d'Arnaud Chassery

Le sportif icaunais tente de rallier à la nage les cinq continents avec le nageur amputé Philippe Croizon

Par B.L. avec l'AFP

Les deux hommes sont arrivés en Papouasie-Nouvelle Guinée. Mais, le départ de la première étape de leur périple a été retardé par des difficultés administratives lundi 14 mai 2012.

Le Bourguignon Arnaud Chassery, spécialiste de nage en eau libre, accompagne Philippe Croizon, qui a déjà traversé la Manche en 2010. Philippe Croizon est amputé des quatre membres. Il avait été terrassé par plusieurs décharges de 20.000 volts en mars 1994, alors qu'il démontait une antenne de télévision.

Les deux nageurs doivent quitter l'Océanie depuis un village de pêcheurs, Wutung, en Papouasie-Nouvelle Guinée, pour se rendre dans un autre village, Mabo, côté Papouasie indonésienne, située en Asie. Ils espèrent couvrir une vingtaine de kilomètres en une dizaine d'heures dans des eaux infestées de requins et de méduses "Irukandji", au venin létal. Ils se contenteront de longer les côtes puisque la Papaousie-Nouvelle Guinée et la Papouasie indonésienne se trouvent sur la même île.

Le départ a été retardé par des difficultés d'ordre administratif. Il pourrait finalement avoir lieu mercredi 16 mai. "Ce n'est pas un problème de visa, c'est un problème d'autorisation. On considère que c'est une activité, qu'il ne s'agit pas juste de traverser une frontière", a déclaré le documentariste Robert Iséni qui l'accompagne, joint par téléphone depuis Sydney. "Il y a un petit problème (...) politique entre l'Indonésie et la Papouasie", a-t-il ajouté.

Le cas échéant, l'équipe de Croizon effectuerait une traversée de reconnaissance en bateau mardi à l'aube "pour vérifier les courants et les distances" en vue d'un départ mercredi, sauf météo défavorable. Selon Robert Iséni, Philippe Croizon a été saisi par la chaleur. "Il fait très chaud. L'entraînement est très éprouvant".  

Le duo veut rallier les cinq continents

Croizon et Chassery se sont associés pour rallier les cinq continents en traversant les frontières aux passes, détroits et golfes entre mai et août.

Leur deuxième rendez-vous, en juin, est prévu en Jordanie, au nord du Golfe d'Aqaba (frontière occidentale de l'Asie), qu'ils traverseront (25 km) pour aborder la côte égyptienne sur le continent africain.

Le mois suivant, ils passeront d'Europe en Afrique par le détroit de Gibraltar, au milieu de l'important trafic maritime (14 km à vol d'oiseau, mais 20 à 25 en tenant compte des courants).

Enfin au mois d'août : le détroit de Béring entre les îles de Grande Diomède (Russie/Asie) et Petite Diomède (Etats-Unis), une nage aller-retour d'une dizaine de km dans une eau dont la température oscille entre 0 et 3°C.

Le site de Philippe Croizon et Arnaud Chassery

Sur le même sujet

Les + Lus