Le vicomte Amaury d'Harcourt hospitalisé

Le procès Bissonnet a été interrompu ce lundi 21 novembre 2011. L'audience a repris sans lui.

Par B.L. avec l'AFP

Alors que la cour d'assises de l'Aude entrait ce lundi matin dans la troisième et dernière semaine du procès Bissonnet, l'audience a été interrompue en raison d'un malaise du vicomte icaunais.

Le vicomte Amaury d'Harcourt, un des accusés du 3ème procès Bissonnet, a fait un malaise à l'audience. Cela a jeté une incertitude sur la poursuite des débats et a ajouté un nouveau rebondissement à cette affaire émaillée de coups de théâtre.

Agé de 86 ans, le vicomte icaunais est accusé d'avoir participé aux préparatifs et dissimulé l'arme ayant servi à l'assassinat de Bernadette Bissonnet. Il s'est senti mal en milieu de matinée au cours des débats. Ceux-ci ont été suspendus le temps de faire examiner l'octogénaire bourguignon par les médecins. Pour que le procès puisse reprendre, il fallaitqu'Amaury d'Harcourt renonce ou refuse formellement de comparaître. C'est ce qu'il a fait après avoir été examiné par les médecins du Samu, ont dit les avocats.

Sur le même sujet

Les + Lus