• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Marcilly-Ogny (21) : les éoliennes de la colère

Les opposants à l'installation d'éoliennes dans la commune ont manifesté leur mécontentement vendredi 11 mai 2012

Par B.L.

Une soixantaine de membres de l’association "Vent de colère sur l’Auxois-Sud" se sont réunis pour dénoncer une atteinte aux paysages et au patrimoine environnants.

Cette manifestation s'est déroulée le jour où prend fin l'enquête publique sur l'installation de 8 éoliennes à Marcilly-Ogny, en Côte d'Or. Une partie des habitants est opposée à ce projet, comme en témoignent les banderolles qui fleurissent dans le village. Le maire, qui défend le projet, regrette cette levée de boucliers qui pèse sur l'ambiance de la commune.

Les opposants ont déposé auprès du commissaire-enquêteur un dossier où ils relèvent des "incohérences graves du dossier établi par le promoteur". Ils estiment que ces éoliennes - qui font 150 mètres de haut - défigurent les paysages, car on les voit à plus de 30 kilomètres dans une région on l'on trouve de nombreux châteaux et sites classés. Ils craignent aussi une dévaluation immobilière de leurs biens. Enfin, "le bruit, les ondes, les effets stroboscopiques" générés par ces appareils représentent un risque pour la santé, assurent-ils.

Pour sa part, le conseil régional de Bourgogne se veut rassurant. "On n'imposera pas d'éoliennes si le commissaire enquêteur dit "Ce projet n'est pas bon et ne correspond pas à la loi", déclare François Patriat, le président de la Région. "En revanche, là où il y a des demandes des collectivités, là où il y a des mairies qui attendent, des populations qui sont consentantes, pourquoi ne pas les accompagner ?", dit-il.

Le commissaire-enquêteur remettra au préfet son rapport sur ce projet d'installation d'éoliennes d'ici 35 jours au plus tard.

Sur le même sujet

Digoin : un repreneur pour la faïencerie

Les + Lus