Migennes (89) : une rentrée presque normale

Les enfants ont été accueillis dans des préfabriqués, car l'école a été incendiée il y a 2 mois.

Par B.L.

L'école Marcel-Pagnol de Migennes, dans l'Yonne, avait été ravagée par un incendie criminel dans la nuit du 28 au 29 juin dernier.

Les services municipaux ont travaillé très dur tout l'été pour préparer cette rentrée 2012/2013. Les 1000 m2 de bâtiments partis en fumée il y a deux mois ont été reconstruits des locaux préfébriqués. C'était la seule solution pour que la rentrée puisse être assurée dans un délai aussi court, explique François Meyroune, le maire de Migennes.
 

Les parents et les enfants sont toujours marqués par cet incendie d'origine criminelle. "On est angoissés, car on a peur pour la sécurité de nos enfants", dit Emilie Massé, qui est mère de trois enfants scolarisés à l'école Marcel-Pagnol.

De leur côté, les enseignants ont dû repartir de zéro. Ils ont en effet, perdu tous leurs dossiers administratifs, pédagoqiues, etc.
 

Mais, au final, la rentrée s'est plutôt bien passée ce mardi 4 septembre. "Vu de l'extérieur, cela paraissait petit. Mais, en fait, à l'intérieur, c'est bien équipé. Il y a des toilettes. Les salles de classes sont très spacieuses. Le matériel scolaire est tout neuf", note Najet Benderouach, qui fait partie des parents présents ce matin devant l'établissement.

Pour aller plus loin

-29 juin 2012: l'école Marcel-Pagnol est détruite par un incendie criminel
-2 juillet : visite du préfet de l'Yonne et du recteur d'académie sur les lieux
-5 juillet : un rassemblement est organisé pour protester contre l'incendie criminel
-6 juillet : le maire de Migennes écrit au ministre de l'Intérieur

Sur le même sujet

Les + Lus