MILLESIME 2012-2013

Diffusion dimanche 30 septembre à 11h25

Par Régions

Peut-on acheter du bon vin en grande surface?

Plus des 2/3 des bouteilles de vin sont achetées en grande surface en France. Le phénomène des foires aux vins se développe, il en existe même deux par an désormais (au printemps et à l'automne).

Pourtant, on entend beaucoup dire que ce n'est pas dans les super- ou les hypermarchés que l'on trouve les bons vins? Vrai? Faux? Quels vins trouve-t-on en grande surface? Comment sont-ils choisis? Selon quels critères? Comment les choisir? C'est à toutes ces questions que s'intéresse ce numéro de Millésime.

Pour nous éclairer sur le sujet, l'invité principal de l'émission est Jean-Paul Hémery, acheteur des vins pour les 60 magasins Colruyt de France. Il nous explique comment il sélectionne les vins, selon quels critères et, de façon plus générale, quelle est la politique menée par son groupe en matière de choix et de vente de vin. Cette interview est une illustration, chaque groupe a sa façon de fonctionner. Certains passent par des centrales extérieures qui choisissent le vin pour eux, d'autres ont leurs propres acheteurs. D'autres encore ont embauché des œnologues-conseil dont le rôle est de sélectionner des vins qui sont ensuite validés ou pas par les acheteurs en fonction de critères de tendance du marché, de prix, de volume…

L'émission s'intéresse également aux foires aux vins, un phénomène de société aujourd'hui. Lors de ces opérations spéciales, le consommateur est en effet prêt à dépenser bien plus que d'habitude. Pour acheter quoi? Selon quels critères? Et pour en faire quoi? Un reportage fait le point sur cette question.

Le point de vue des viticulteurs est également abordé avec un reportage consacré à une association Domaines et Châteaux. Elle a été créée il y après de 20 ans en Bourgogne par une 10aine de producteurs de vins dans le but de faciliter les relations commerciales avec la grande distribution. Aujourd'hui, par le biais de cette association, 150 domaines de Bourgogne fournissent pratiquement toutes les appellations bourguignonnes, dans toute la gamme aux principales enseignes françaises.

Lilian Melet apporte lui son éclairage de spécialiste en se posant la question (comme toujours un peu provocatrice) de savoir si la place des vins de Bourgogne est bien de se trouver dans les rayons des grands magasins et s'il faut vraiment faire confiance aux macarons et autres signes de qualité apposés sur les bouteilles dans les rayons des magasins.

L'émission s'intéresse aussi à ceux qui exercent un métier peu connu du monde viticole et pourtant indispensable aujourd'hui aux viticulteurs comme aux consommateurs : les journalistes spécialisés. L'un d'eux nous explique les différentes facettes de son métier, l'intérêt et le plaisir qu'il lui trouve, les valeurs qui le portent : Laurent Gotti, rédacteur en chef adjoint de Bourgogne Aujourdhui et auteur d'un blog.

Dans ce Millésime, nous faisons aussi la connaissance d'Olivier Merlin. Viticulteur à la Roche-Vineuse, dans le mâconnais. Un homme passionné, un gourmand et un perfectionniste qui nous avons rencontré sur son domaine du Vieux Saint-Sorlin quelques jours avant qu'il ne commence les vendanges.

L'émission se termine avec des conseils très pratiques. Ceux de Nicolas Tacquard, sommelier, d'abord, qui nous apprend à bien servir le vin. Pour cette 1ère émission de la saison, il nous dira combien de bouteilles différentes on peut servir au cours d'un repas. Une chronique complétée par les accords mets-vins d'un artisan de bouche interrogé en plein marché.

Réalisation : Pierre Cholbi

Revoir les précédentes émissions

Revoir les émissions de MILLESIME

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus