Mission tractage devant les gares du département

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

Les militants Europe Écologie-Les Verts tractaient devant les gares de Montbéliard et de Besançon.

Par SR

Dans le cadre de l’opération nationale "Vague verte", instaurée par EELV, les militants verts de Franche-Comté, se sont rassemblés devant les gares pour distribuer Ecologie Hebdo, le journal de campagne d'Eva Joly.

Ils étaient huit devant la gare de Besançon. Devant celle de Montbéliard, ils étaient aussi présents pour discuter avec les passants. Si l'opération avait pour but de distribuer "le million" d'exemplaires du petit magazine, elle ne s'est pas déroulée comme prévue dans la capitale franc-comtoise.

(Crédit photo : evajoly2012.fr)

45 euros d'amende pour "entrave à la circulation"

En effet, une légère altercation s'est produite devant la gare Viotte. Alors que les militants tractaient sur le parvis, ils sont abordés par deux agents de la police ferroviaire qui leur demandent de s’en aller. Le ton monte. La police nationale est appelée. (Lire plus de détails sur notre blog politique) Les militants finissent par se faire verbaliser.

Selon Europe Écologie-Les Verts, la SNCF s'est excusée dans la matinée et a décidé de rembourser l'amende. De son côté, Jacques Roche, directeur de la SNCF Bourgogne Franche-Comté, a déclaré ne pas être au courant de ce remboursement.


Lutte Ouvrière devant Peugeot

De leur côté, les militants de Lutte Ouvrière tractaient devant l'usine Peugeot de Montbéliard, juste après l'annonce de l'entreprise franc-comtoise, concernant le gel des embauches et  le non renouvellement de 350 contrats à durée déterminée.

Sur le même sujet

Tonnerre : un plongeur reprend l’exploration de la mystérieuse fosse Dionne

Les + Lus