Monéteau : les stagiaires handicapés non rémunérés

L'ADAPT Bourgogne, organisme de formation des personnes handicapées, proteste contre cette menace de discrimination.

Par B.L.

video title

Monéteau (89) : subventions ADAPT en baisse

Le directeur de l'ADAPT de Monéteau alerte les élus bourguignons sur les baisses de subventions accordées au seul centre de formation en Bourgogne pour les personnes souffrant d'un handicap.

L'ADAPT (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) possède un seul centre dans la région. L'administration a décidé de réduire son budget, ce qui priverait les stagiaires handicapés de rémunération.

Le directeur de l'ADAPT de l'Yonne ne décolère pas. Le centre de rééducation qu'il gère est le seul de la région Bourgogne. Il ne dispose que de 120 places, soit trois fois moins que la moyenne nationale. Et la situation risque d'empirer avec les réductions budgétaires annoncées. 

Si la coupe budgétaire de 7% est appliquée, en septembre 2011 des stagiaires handicapés entreront à l’ADAPT pour une formation sans être rémunérés, "ce qui est un précédent très grave", estime Emmanuel Ronot. Un seul exemple : les stagiaires dont le RSA s'arrête pendant qu'ils sont en formation seraient pénalisés. Ils ne seraient pas rémunérés, alors que dans le même temps ils doivent faire face à des frais de déplacement et d'hébergement.

Emmanuel Ronot est d'autant plus en colère que tous les centres ne sont pas logés à la même enseigne. En Languedoc-Roussillon, par exemple, plusieurs centres de rééducation professionnelle se sont mobilisés et ont brandi la menace d’un recours administratif. "Avant que celui-ci ne soit déposé, la DGEFP (Direction Générale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle) a débloqué 800 mois de rémunération stagiaire", explique-t-il. Depuis, le directeur multiplie les courriers aux élus locaux, aux ministres et à sa tutelle pour les alerter sur la situation du centre de l'Yonne.

Sur le même sujet

Les + Lus