• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montbéliard : éviter que la falaise ne s'écroule

© France 3 Franche-Comté / Jean-Pierre Belon
© France 3 Franche-Comté / Jean-Pierre Belon

La falaise de la Beuse-aux-Loups va subir 13 mois de travaux de consolidation.

Par C. Dengall

video title

la Beuse-aux-Loups : consolider la falaise

A Montbéliard, aux pieds du quartier de la petite Hollande, un chantier d'envergure a commencé... Il s'agit de la consolidation de la falaise de la Beuse-aux-Loups, une paroi calcaire qui menace depuis des années de s'effondrer sur la route en contrebas...

Le 4 février 2010, 20m3 de morceaux de calcaire s'effondrent sur la départementale 34,  la route qui va de Montbéliard à Audincourt. Tout un pan de la falaise de la Beuse-aux-Loups a lâché. Pas de victime sur la route en question, mais une circulation ramenée à une seule voie depuis l'accident.

Des travaux ont donc été décretés urgents pour consolider la roche et éviter de nouveaux éboulements.  380 000 euros de travaux payés conjointement par la ville de Montbéliard et le conseil général du Doubs. 13 semaines où des ouvriers alpinistes, arnachés de la tête aux pieds, vont creuser la roche, y enfoncer des pieux d'une dizaine de mètres de long et injecter du béton.

Plus aucun morceau ne devrait alors se détacher de la falaise de la Beuse-aux-Loups.

Mais si les travaux commencent bien aujourd'hui, les signes de danger, eux, datent de plusieurs années. En 1996, une expertise avait fait état du risque d'éboulement et de l'urgence de consolider la roche. Neuf ans plus tard, en 2005, deux rangées de gabions avaient bien été installées, insuffisantes cependant pour éviter l'éboulement de 2010.

Alors on s'y met aujourd'hui, tant mieux, et on sauve la falaise, aussi, ce qui n'était pas évident. Le maire de Montbéliard, Jacques Hélias, a en effet confié à nos confrères de l'Est Républicain : "Nous aurions pu la démolir, mais les travaux et le rachat des maisons des riverains auraient coûté beaucoup plus cher, entre 700 000 et 800 000 euros". [au lieu de 380 000, ndlr]

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus