• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nevers : Inquiétude chez les salariés de Philips

La CFDT a appelé les 174 salariés à débrayer pendant 1 heure pour protester contre la vente annoncée de leur usine.

Par MP

video title

Nevers (58) : Philips Eclairage cherche repreneur.

Les 174 salariés de Philips Luminaire à Nevers sont très inquiets. Ils ont fait une heure de grève, hier pour protester contre la vente annoncée de leur usine. Le groupe Philips souhaite se défaire du site, trop coûteux selon lui et obsolète avec sa production de luminaires au néon.

A Nevers, la CFDT a appelé les salariés de Philips Luminaire à débrayer pendant une heure en signe de protestation. Le groupe néerlandais Philips envisage en effet de vendre son usine de Nevers, Philips Luminaires. Raisons invoquées : le site serait devenu trop coûteux et la production de luminaires au néon serait obsolète.

La fabrication de luminaires industriels n’intéresse plus le trust Philips. Pourtant, la production est en hausse et des intérimaires avaient été embauchés pour faire face au surcroît de travail. Le chiffre d'affaires, lui aussi serait en progrès. Mais, malgré ces bons indicateurs, la spécialité de l'usine de Nevers (les luminaires professionnels au néon), reposerait, selon Philips, sur une technologie en déclin. Le groupe souhaite développer la technologie LED, et envisage donc de délocaliser sa production car l'usine de Nevers ne serait pas apte, toujours selon Philips, à faire face à la concurrence dans ce nouveau domaine. Pour faire passer la pilule, le groupe prétend trouver un repreneur et accompagner pendant quelques temps le site. Mais cette perspective n'est pas faite pour rassurer les salariés.Ils ont déjà prévu un nouveau débrayage  lundi 10 octobre avec un rassemblement devant la préfecture de Nevers.

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus