• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“ParuVendu”: des bourguignons licenciés

Le journal "ParuVendu" est liquidé. C'est le plus gros plan social de l'année en France. La Bourgogne est concernée.

Par P.R avec l'AFP

L'éditeur de "ParuVendu", leader de la presse gratuite d'annonces a été mis en liquidation jeudi 3 novembre 2011 par le tribunal de commerce de Lyon. 1650 personnes vont être licenciés dont les 25 salariés de "ParuVendu" basés en Saône-et-Loire. Les salariés dijonnais seraient volontaires pour une publication bénéficiaire selon la CFDT.

Les 25 salariés de "ParuVendu" basés dans le département de Saône-et-Loire sont directement concernés par ce plan social. Il font partis des 1650 personnes licenciés après la mise en liquidation de  l'éditeur, le Groupe Hersant Média (GHM).

A Dijon, une porte de sortie pourrait se profiler pour les salariés."Des salariés sont volontaires pour quelques publications bénéficiaires, à Dijon et Lyon notamment", a mentionné Nora Hgouch  de la CFDT.

Dominique Bernard, directeur général de GHM et président des deux sociétés, a pris la parole au milieu des salariés en colère, devant le tribunal de Lyon, leur promettant de chercher "toutes les solutions qui permettront de sauver tout emploi possible".

Il n'y a pas eu de plan social de cette importance en France depuis ceux du secteur automobile en 2010. Les quelque 200 éditions locales du journal papier cessent aussitôt de paraître. Le site paruvendu.fr, dépassé par leboncoin.fr et autres seloger.com, devrait s'éteindre rapidement.

La dette de Hersant Média est estimée à plus de 200 millions d'euros. Le groupe français, héritage lointain de l'empire de Robert Hersant, contrôle actuellement 27 titres de presse, deux chaînes de télévision locales et sept stations de radio.

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus