Plan social à Sanofi

Le groupe pharmaceutique emploie environ 400 personnes à Quetigny, en Côte d'Or

Par B.L.

Sanofi a annoncé mardi 25 septembre 2012 un "projet d'évolution de ses activités" en France, qui se traduirait par la suppression de 900 postes dans l'Hexagone "à l'horizon 2015".

On ne sait pas encore si le site de Quetigny est touché par cette restructuration. Les bâtiments sont implantés boulevard de l’Europe. La production sur ce site a démarré en 1968.

Quetigny fournit principalement des comprimés, des capsules, des pâtes et des injectables (ampoules et flacons aseptiques). Le site dispose de toute la technologie nécessaire pour fabriquer 9 formes pharmaceutiques différentes. De récents investissements ont contribué à améliorer les capacités de production d’ampoules.

Au total, le site fabrique 100 millions de boîtes de médicaments par an, dont 64% sont exportées.


Le groupe précise qu'il "entend mener ces évolutions essentiellement au travers de mesures de volontariat", notamment "des aménagements de fin de carrière, des propositions de mobilité et de repositionnement en France".

Pour sa part, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, estime que le Sanofi a "suivi les recommandations du gouvernement" en réduisant l'ampleur des suppressions de postes qu'il envisage. Lors d'une réunion à l'Elysée lundi soir avec des conseillers du président de la République et à laquelle M. Montebourg a assisté, "nous avons prié les dirigeants de Sanofi de réduire encore leur plan qui était de 1.371 postes",  a expliqué le ministre.

Sur le même sujet

Les + Lus