• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Policier blessé : deux mineurs mis en examen

L'agresseur du policier blessé à Chenôve n'a pas encore été identifié, a indiqué le parquet lundi 12 décembre 2011.

Par B.L. avec l'AFP

Les deux mineurs ont été mis en examen pour "tentative de vol avec effraction en réunion". Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, a déclaré le procureur de la République de Dijon, Eric Lallement.

Une seconde information judiciaire contre X a été ouverte pour "violence volontaire avec ITT de plus de 8 jours sur agent de la force publique", a précisé le procureur. "L'agresseur n'a pas pu être formellement identifié parmi ces deux personnes", a dit M. Lallement.

Le policier de 35 ans, qui avait été violemment frappé à la tête, est sorti de l'hôpital lundi après-midi, a-t-on appris auprès du syndicat Unité SGP Police-FO de Côte-d'Or. Souffrant d'un traumatisme crânien et de multiples contusions, il avait été hospitalisé jeudi 8 décembre dans un "état sérieux", mais ses jours n'étaient "pas en danger".

Le policier a subi une intervention et "ne devrait pas avoir de séquelles", selon le parquet. A l'arrivée de la patrouille sur les lieux d'un cambriolage jeudi soir, plusieurs individus ont pris la fuite. Le policier s'est lancé à la poursuite de l'un des fuyards. Alors qu'il se trouvait derrière un bâtiment, il a été violemment frappé à la tête par un homme avec un objet.

Les enquêteurs ignorent si l'agresseur est l'un des participants au cambriolage, ni avec quel objet il a frappé le policier. Ayant perdu connaissance, le gardien de la paix n'a pu donner l'alerte avec son talkie-walkie que plusieurs minutes plus tard.

Sur le même sujet

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus