• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Que faire des 29 chiens saisis?

© France 3 Franche-Comté / Jean-Pierre Belon
© France 3 Franche-Comté / Jean-Pierre Belon

La SPA ne sait plus quoi faire suite à la saisie des 29 chiens issus d'un élevage clandestin.

Par C. Dengall

video title

Besançon : élevage clandestin de chiens démantelé

Un élevage clandestin a été démantelé rue des Frères Mercier à Besançon. Ils étaient 29 chiots et chiens enfermés dans 30m2. Le couple de trafiquants a été mis en garde à vue.

La SPA de Besançon est en difficulté depuis qu'elle a recueilli le 8 novembre dernier, les 30 chiens issus d'un trafic d'animaux.

La situation semble inextricable : d'un côté les propriétaires des chiens se disent en droit de récupérer leurs animaux : selon la SPA, ils produisent un document, signé du cabinet du procureur de la République, qui est un simple rappel à la loi. Ils exigent donc de pouvoir récupérer les bêtes.
De l'autre côté, les plaintes déposées coinjointement par la SPA de Besançon et l'association 30 millions d'amis pour maltraitance envers les animaux n'ont pas encore abouti. A ce jour, aucune date d'audience n'a été fixée. "Aujourd'hui, nous sommes au pied du mur, explique Françoise Dodane, la présidente de la SPA de Besançon, nous ne voulons pas rendre les chiens sans connaître les conditions dans lesquelles ils vont être traités par leurs propriétaires. D'un autre côté, les chiens grandissent et nous coûtent énormément. On ne sait plus quoi faire ".

Le 8 novembre, 29 chiens, dont 20 adultes et 9 chiots avaient été saisis dans un appartement de 30 m2, rue des frères Mercier à Besançon. Les conditions de vie des animaux y étaient déplorables : caddies, cages à lapins, quelques cartons pour recueillir les déjections étaient tout le confort des bêtes. Sans compter que le logement qui abritait l'élevage clandestin ne faisait que 30m2 et que le jeune couple de trafiquants habitait sur place.

C'étaient les voisins de l'immeuble qui, agacés par les gémissements des chiots, ont prévenu la SPA. L'association a débarqué chez le jeune couple accompagnée de policiers et a saisi tous les animaux. Le couple a quant à lui été entendu par la police : il revendait les chiots sur le site Leboncoin.fr.

Tant que l'affaire n'est pas réglée, les chiots et chiens saisis ne sont pas disponibles à l'adoption. Mais d'autres, sur la cinquantaine de bêtes déjà accueillies par la SPA bisontine, attendent de nouveaux maîtres.

Refuge SPA de Besançon : 6 chemin des Marnières 25220 Chalezeule.
03 81 80 06 89

http://www.spa-besancon.fr/

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : des architectes de Dijon imaginent une toiture vitrée pour la cathédrale

Les + Lus