Rentrée 2011 : protestation dans plusieurs lycées

Les suppressions de postes, de classes et de places dans des filières sont à l'origine de quatre manifestations ce jeudi

Par F.P

La date n'a sûrement pas été choisie au hasard. Ce jeudi 3 février correspond à la tenue du CAEN, le Conseil Académique de l'Education Nationale, au rectorat à Besançon. Une réunion reportée pour cause de boycott le 27 janvier.Quatre lycées du Doubs manifestent donc leur protestation devant les établissements, dans la rue, ou devant le rectorat. 

A Besançon, des enseignants du lycée professionnel Tristan Bernard (situé à Planoise) s'insurgent contre la suppression programmée de 4 à 5 postes et contre l'augmentation des cours en classe entière. Au lycée Jules Haag, on se mobilise contre la fermeture de deux demi-sections de BTS ( IRIS, informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques, et CIRA, contrôle industriel et régulation automatique), soit la suppression de 16 places.

A Montbéliard, au lycée Viette,  une grève d'enseignants entend dénoncer la suppression du BTS section Industrialisation des Produits Mécaniques et la réduction d'un tiers des places disponibles pour le Bac STI. Sans compter la baisse globale de dotation horaire qui pourrait gonfler les effectifs à 35 élèves par classe.

Enfin, les moyens affectés en prévision de la rentrée 2011 au lycée du Grand Chênois (à Montbéliard) sont considérés comme insuffisants : d'où le rassemblement devant l'établissement dès 14H00 ce jeudi.  

Sur le même sujet

Les + Lus