Saint-Florentin : les Willems appellent à l'aide

Les salariés de l'entreprise de maçonnerie demandent aux clients de faire établir des devis avant le 18 juillet.

Par B.L.

Lundi 18 juillet 2011, le tribunal de commerce statuera sur le sort de l'entreprise de maçonnerie, couverture et charpente. D'ici là, les employés se battent pour éviter la vente ou la liquidation judiciaire.

Les 26 salariés du site des Buissons, près de Saint-Florentin, n'ont plus qu'un seul but : réunir le maximum de devis d'ici le 18 juillet, pour prouver aux juges que leur entreprise est viable.

Ils espèrent ainsi échapper à la liquidation judiciaire ou à la mise en vente de l'entreprise. En effet, le seul acquéreur potentiel qui s'est manifesté pour l'instant prévoit de supprimer des emplois en cas de reprise.

L’entreprise Hubert-Willems a déjà traversé une passe difficile en avril 2011. Les salariés avaient occupé les locaux pendant plusieurs jours. Ils souhaitaient obtenir des précisions sur l'état financier de la société. Celle-ci connaissait déjà des difficultés selon la direction.

Sur le même sujet

Les + Lus