• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saint-Vallier : 4e jour de grève à Terex

Le conflit qui touche l'unité de fabrication de grues entre dans son quatrième jour ce vendredi 1er septembre 2011.

Par B.L.

video title

Saint-Vallier (71) : grève à Terex

Le bras de fer se poursuit à Saint-Vallier entre un tiers des salariés de l'usine TEREX et la direction. Les grévistes réclament une revalorisation salariale, et plus globalement l'amélioration du dialogue social.

Un tiers des salariés est en grève depuis mardi 30 août 2011. Ils réclament des augmentations de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail. Les négociations avec la direction s'annoncent difficiles.

Un chapiteau est installé sur le parking de l’entreprise Terex Cranes, dans la zone industrielle de la Saule, à Saint-Vallier. C'est là que se rassemblent les grévistes. Sur les quelque 300 salariés que compte l'entreprise, ils sont une centaine à avoir décidé de débrayer.

Le mouvement, initié par la CGT et la CFDT, porte principalement sur les salaires : les grévistes réclament une revalorisation de 200 euros par mois pour ceux qui touchent moins de 2 000 euros brut et de 50 euros pour ceux qui gagnent plus de 2 000 euros brut. Ils dénoncent également l'ambiance détestable qui règne dans les ateliers, et notamment les menaces de délocalisation.

Les discussions ont démarré par visioconférence avec le directeur de l'usine, qui est basé sur un autre site en Allemagne. Au bout de 48 heures, il a finalement décidé de se déplacer jusqu'à Saint-Vallier, où il est arrivé hier jeudi.

Mais, pour le moment, la situation est au point mort.

Sur le même sujet

Démission de Michel Rotger

Les + Lus