Saône-et-Loire : 1 blessé et de nombreux dégâts

Les opérations de remise en état reprennent lundi 2 juillet au matin.

Par B.L.

La Saône-et-Loire panse ses plaies après les violents orages qui ont frappé l’est du département samedi 30 juin, dans la soirée.

Le bilan est actuellement d’un blessé tombé du toit de son domicile indique la préfecture. Par ailleurs, de très nombreuses toitures ont été endommagées et ces dégâts ont été aggravés par les chutes de pluie qui se sont poursuivies dimanche 1er juillet.
 

Plus de 500 demandes d’interventions ont été dénombrées, dont 422 ont pu faire l’objet de reconnaissance, indique la préfecture de Saône-et-Loire. "Ces demandes d’interventions ont été priorisées pour intervenir sur les établissements à risques (établissements commerciaux, maisons de retraite, usines et transformateurs EDF). 252 interventions sont terminées. Il en reste 170 à traiter (de plus faible priorité)", précise un communiqué.

170 sapeurs-pompiers mobilisés

Trois régions du département sont concernées par les interventions de secours :
- secteur de Mervans : 205
- secteur Saint-Martin-en-Bresse : 132
- secteur de Simandre : 85

Sur le terrain, 170 sapeurs-pompiers et 50 véhicules, ainsi qu’une quarantaine de gendarmes sont mobilisés. 80 sapeurs-pompiers seront engagés en priorité sur les secteurs de Mervans et Saint-Martin-en-Bresse les plus touchés.

Les opérations arrêtées le dimanche 1er juillet à 21h pour limiter les risques liés à l’obscurité, reprennent lundi 2 au matin. Météo France a levé son avis de vigilance. Seules de faibles précipitations sont attendues en Saône-et-Loire, notamment sur le Val de Saône, la Bresse et sur l’ouest de département.

13 communes impactées par les orages

La préfecture a contacté les 13 communes impactées par les orages pour faire un point de situation. "Ces communes peuvent appeler dès lundi 2 juillet, les services de la direction départementale des territoires (DDT) au 03 85 21 28 00.
Elles seront épaulées pour trouver les matériels nécessaires, ainsi que des artisans ou des entreprises susceptibles de réaliser rapidement les travaux de réparation. Pour toute autre question relative à cet évènement, les municipalités peuvent également contacter les services préfectoraux au 03 85 21 81 00.

Par ailleurs, il est recommandé aux particuliers de déclarer le plus rapidement possible les dommages à leur assurance. Il leur est aussi conseillé de ne pas s’exposer inutilement à des risques en voulant réparer eux-mêmes les dégâts provoqués par les intempéries. "Mieux vaut faire appel à des professionnels pour ce faire", conclut le communiqué de la préfecture.

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus