• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : des sirènes d'alerte bloquées

Un dysfonctionnement a perturbé les sirènes d'alerte qui sonnent tous les premiers mercredis du mois à midi

Par B.L.

Ce problème a touché trois communes de Saône-et-Loire (Chalon-sur-Saône, Cuiseaux et Simard) ce mercredi 5 septembre 2012.

Les essais de sirènes du réseau national d'alerte se déroulent le premier mercredi de chaque mois, à midi. Ces sirènes sont au nombre de 4 500 dans toute la France. Elles ont pour but d'alerter la population en cas de danger immédiat. Les sirènes émettent alors un signal composé de trois séquences d'une minute 41 secondes, séparées par un silence de cinq secondes. Mais, cette fois, les signaux sonores ont duré beaucoup plus longtemps.
 

 A Chalon-sur-Saône, les habitants ont dû supporter ces bruits pendant une heure et un peu moins à Cuiseaux et Simard. Les pompiers du département ont été submergés par les appels des habitants inquiets. Mais, ce réseau national d'alerte (RNA) ne dépend pas du Codis. La situation est rentrée dans l'ordre, mais on ignore encore ce qui a provoqué ce dysfonctionnement.

 Le réseau national d'alerte (RNA) est un vestige de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu au départ pour alerter les populations d'une menace aérienne (bombardement classique ou nucléaire). De nos jours, il pourrait être utilisé pour faire face à d'éventuels risques technologiques ou naturels ou à des menaces militaires ou terroristes.


Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus