Saône-et-Loire : les chauffards sanctionnés

La préfecture a décidé de durcir les sanctions pour les automobilistes contrevenants à partir de ce week-end.

Par B.L.

Comme la loi l'y autorise, le préfet de Saône-et-Loire a adopté un nouveau barème. Il prévoit des sanctions plus sévères en cas de récidive de grand excès de vitesse et de conduite en état d'ivresse. Il s'appliquera dès ce week-end pour les départs en vacances.

En cas de récidive, le nouveau barème double les sanctions, dans la limite de 6 mois, quand un automobiliste sera intercepté :
-en état d'ivresse
-pour usage de produits stupéfiants
-quand il aura circulé à plus de 40 km/heure au-delà de la vitesse autorisée.

Par exemple, si l'excès de vitesse est compris entre 40 et 50 km/heure, la durée de suspension du permis de conduire, qui est de 3 mois, passe à 6 mois pour un récidiviste.

A partir de ce week-end, les services de police et de gendarmerie peuvent retenir le permis de conduire des contrevenants pendant trois jours. Pendant ce laps de temps, le préfet pourra prendre un arrêté de suspension du permis de conduire.

"Cela se fait en accord avec le procureur de la République, qui est informé de ces nouvelles sanctions", a indiqué le préfet François Philizot.

Sur le même sujet

Les + Lus