Saône-et-Loire: la délinquance en hausse

En 2011, les violences et atteintes aux biens sont en hausse dans le département de Saône-et-Loire.

Par P.R

Dans l'ensemble le bilan de la délinquance, communiqué par la préfecture de Saône-et-Loire, n'est pas satisfaisant. Les faits constatés de violences volontaires, d'atteintes aux biens et d'escroqueries sont en hausse en 2011 par rapport à l'année 2010.

Les violences volontaires ont augmenté de 6,41 % : 1 827 faits ont été constatés au 30 novembre 2011 contre 1 717 au 30 novembre 2010. Une augmentation  de 110 faits.

Les atteintes aux biens ont augmenté de 6,42 % : 10 931 faits constatés au 30 novembre 2011 contre 10 272 au 30 décembre 2010 (+ 659 faits). Cette tendance est due à l'augmentation des vols simples au préjudice de particuliers, des cambriolages de locaux d'habitations principales et des vols d'automobile, vols à la roulotte, vols de véhicules motorisés à deux roues.

En revanche les destructions et dégradations de biens sont en baisse: 1 687 faits constatés au 30 novembre 2011 contre 1 856 au 30 novembre 2010 soit une baisse de 9,11 %.

Les escroqueries et des infractions économiques et financières ont augmenté de 3,74 % :

2 412 faits constatés à la fin du mois de novembre 2011 contre 2 325 à la fin du mois de novembre 2010 (+ 87 faits).  Cette hausse concerne surtout les escroqueries et abus de confiance, les falsifications et usages de chèques volés.

Les infractions relevées grâce à l'activité des services sont en baisse de 2,62 % : 1 855 faits ont été relevés au 30 novembre 2011 contre 1 905 au 30 novembre 2010 (-50 faits). Ces actions ont révélé principalement des affaires liées à la consommation et au trafic de produits stupéfiants, au recel et au port ou à la détention d'armes prohibées.

Les atteintes aux biens (cambriolages, vols, destructions et dégradations) demeurent les infractions les plus difficiles à résoudre. Le taux d’élucidation de 19,89 %, est en hausse depuis le mois d'octobre 2011, les résultats enregistrés en Saône-et–Loire demeurent meilleurs que la moyenne nationale.

Sur le même sujet

Les + Lus