Semur-en-Auxois (21) : match amical et solidaire

Semur et Dijon ont disputé un match de préparation. Les entrées ont été reversées à l'UNICEF pour aider la Somalie.

Par T.S.

video title

Semur-en-Auxois (21) : match amical et solidaire

En handball, il s'est joué un match spécial à Semur-en-Auxois. Spécial, parce qu'il opposait les deux clubs bourguignons de deuxième division (Semur et Dijon) pour un derby amical toujours apprécié du public. Une rencontre placée aussi sous le signe de la solidarité avec la Somalie.

En handball, il s'est joué un match spécial mardi 16 août 2011 à Semur-en-Auxois. Spécial, d'abord, parce qu'il opposait les deux clubs bourguignons de deuxième division (Semur et Dijon) pour un derby amical toujours apprécié du public. Spécial aussi parce que les fonds récoltés à cette occasion ont été reversés à l'Unicef.

Après plusieurs semaines de travail physique intense, les joueurs de Dijon et Semur avaient envie de retrouver le terrain, le jeu, et leurs sensations. C'était le principal objectif de ce match amical, qui a permis de découvrir le nouveau visage des deux clubs, engagés en deuxième division cette saison. Côté DBHB, peu de surprises, le club a misé sur la continuité. Pour combler les départs de Lanfranchi, Polydore et Bemba, une seule arrivée, celle de Julien Portefaix, de retour à Dijon après un passage par Créteil.

Côté HBC Semur, quelques nouveaux joueurs sont arrivés durant l'intersaison (dont le prometteur Jérémy Chabert), et le club ne cache pas son ambition de titiller les gros bras de la division, et d'essayer de finir dans la première moitié du classement. Un objectif élevé, mais justifié, au regard du match face au DBHB. Plus appliqués, les Semurois ont dominé leurs voisins une grande partie du match, et se sont logiquement imposés sur le score de 30 buts à 28. Même si ce résultat est anecdotique, puisque les deux équipes sont en rôdage, il a suffi à réjouir les spectateurs présents (environ 350).

1000 euros pour la Somalie

Le match a permis de récolter des fonds pour venir en aide à la Somalie.

A l'initiative de Safia Otokoré, qui a lancé une campagne de dons dans le monde du sport bourguignon, le match était placé sous le signe de la solidarité avec la Somalie. L'entrée était de 2 euros, ce qui a permis de récolter 1000 euros au total. Des fonds intégralement reversés à l'Unicef, pour financer son action en Somalie, où la famine continue à faire des ravages. Les présidents des deux clubs majeurs de handball en Bourgogne ont donc répondu à l'appel lancé par la vice-présidente du conseil régional.  

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus