• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Solitaire du Figaro : le Bourguignon abandonne

Arnaud Godart-Philippe (Senoble) a dû abandonner, car son bateau a été touché par la foudre.

Par B.L.

Pas de chance pour le skipper bourguignon qui participait  pour la troisième fois à la Solitaire du Figaro. Il a quitté la course lors de la 3e étape Dun Laoghaire (Irlande)-Les Sables-d'Olonne (Vendée), mercredi 17 août 2011.

Arnaud Godart-Philippe, 30 ans, faisait partie des 47 concurrents qui avaient pris le départ de la course à la voile en solitaire. Le coup d'envoi de la 42e édition avait été donné le 31 juillet dernier à Perros-Guirec, dans les Côtes d'Armor.

Cette épreuve se déroule dans des eaux à marées réputées pour leurs forts courants. Les navigateurs sont confrontés à de multiples obstacles (rochers isolés, îles, trafic maritime intense), avec en prime une météo parfois hostile.

Le bateau de l'Icaunais n'a pas résisté à un violent orage. L'embarcation touchée par la foudre n’avait plus de VHF. Le Bourguignon a donc décidé d’abandonner au cours de la troisième étape et de rentrer au moteur.


Arnaud Godart-Philippe a vécu jusqu'à l'âge de 18 ans à Auxerre. Il a découvert la mer grâce à la littérature et à la météo marine diffusée sur France Inter.

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus