Tir sportif : Fèvre et Fischer frôlent la cible

Cédric Fèvre-Chevalier et Delphine Fischer ont concouru pour le 50 m couché mixte mardi 4 septembre 2012

Par B.L.

Les deux sportifs bourguignons, qui participent pour la première fois aux Jeux paralympiques, ont connu une journée en demi-teinte. Mais, ils continuent leur parcours aux JO de Londres.

Cédric Fèvre-Chevalier, licencié à la Société de tir de Chalon-sur-Saône, participait au concours carabine 50 m couché mixte. Les espoirs placés en lui étaient grands, après sa médaille d'or dans l'épreuve de tir à la carabine 10 m couché, catégorie R3, obtenue samedi à Londres. Ses parents, qui habitent à Nolay en Côte d'Or, ont bien sûr suivi cela avec passion.

Malheureusement, le Bourguignon a raté de peu - 2 petits points - la qualification pour les finales. Cédric Fèvre-Chevalier se concentre désormais sur les épreuves prévues mercredi 5 septembre pour le 50m 3 positions – R7 Homme.

La Patriote Sénonaise

Delphine Fischer, qui est licenciée à Sens à La Patriote Sénonaise, a fini 43e des qualifications du concours carabine 50 m couché mixte. Cette épreuve n'est pas sa spécialité. Cette infirmière en neurologie à Troyes préfère de loin le tir sportif carabine 10 m couché.

Delphine Fischer s'est dit déçue de sa prestation. Mais, elle se prépare déjà pour une autre épreuve : le 50m 3 positions - R8 - Femme qui aura lieu jeudi 6 septembre.

Il y a huit ans, elle a eu un accident dans lequel elle a failli perdre l'usage d'un bras. Mais, à force d'entraînement, elle a pu intégrer la sélection française pour les Jeux paralympiques. Elle est la seule femme de l'équipe.

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus