Tous à vos ploufs ! (ou presque)

© France 3 / Nadine Ly
© France 3 / Nadine Ly

Par C. Dengall

video title

Les piscines se vendent bien

Vous l'avez sans doute remarqué, c'est déjà l'été avant l'heure. Avec le grosses chaleurs de ces derniers jours, une profession se frotte les mains: les vendeurs de piscines. La plupart sont débordés par les demandes, et les clients affluent pour mettre en eau les bassins.

Avec les températures estivales de ces dernières semaines, la saison des piscines a commencé bien en avance. Seul hic : avec la sécheresse, toutes les préfectures de notre région ont interdit de les remplir.

25°C en moyenne ces quatre dernières semaines, un beau temps à couper le souffle, un été bien avance sur son planning...

Voilà de quoi donner à ceux qui possèdent une piscine d'y passer la journée et à ceux qui n'en possèdent pas de filer en acheter une. ( Sous réserve bien sûr d'avoir les moyens, une piscine pouvant coûter entre 10 000 et 30 000 euros )

Quoiqu'il en soit, les carnets de commandes des piscinistes sont déjà pleins, les remises en route se font depuis un mois déjà, les derniers travaux pour les achever ont commencé début avril.

De quoi contenter tout le monde donc, artisans, commerçants et consommateurs, si seulement ces températures n'avaient pas aussi apporté, en même temps que l'envie de se baigner, une période de sécheresse...

Pas de bol, dommage, pour ceux qui n'avaient pas gardé leur piscine en eau avant les arrêtés préfectéraux : le niveau 3 de sécheresse a poussé les préfectures à interdire le remplissage des piscines jusqu'à nouvel ordre.

Le contrevenant s'expose à une amende qui peut aller jusqu'à 1 500 €.

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus