Tramway : Alstom en lice pour fabriquer les rails

Alstom pourrait être choisi pour fabriquer les rails du futur tramway bisontin.

Par J. Chevreuil

On se souvient du tollé, c’est peu dire, qu’a suscité le choix de la communauté d’agglomération de Besançon, qui a préféré l’Espagnol CAF, au détriment d’Alstom, le régional de l’étape pour construire les rames du futur tramway…

Alors, dans un premier temps, on a parlé d’une association entre l’Espagnol et le Français, pour confier la fabrication des moteurs à Alstom. Finalement, les deux concurrents ont semble-t-il un peu de mal à trouver un terrain d’entente sur ce dossier.

En revanche, Alstom pourrait revenir dans le jeu avec les prochains appels d’offre qui concernent les infrastructures au sol et l’électrification…

En effet, le Grand Besançon va par exemple choisir demain jeudi 10 novembre l’entreprise qui construira 7 kilomètres de ligne sur le tracé ouest du tramway.

Bien sûr, rien n’est gagné pour Alstom, qui est en concurrence avec de sérieux clients comme Vinci ou Eiffage.

Ce marché ne représente d’ailleurs que quelques dizaines de millions d’euros. Une goutte d’eau pour le groupe franc-comtois, qui vient par exemple de signer un contrat de 100 millions d’euros avec la Suède pour fournir des trains régionaux.

Mais comme le dit un responsable d’Astom dans La Presse Bisontine de novembre, « Avec Besançon, l’échec est plus sentimental ».

Il n’y a pas de doute, Alstom ne veut pas laisser passer le tram de la capitale comtoise sans apporter sa pierre à l’édifice…

Sur le même sujet

Les + Lus