Un avion dijonnais s'écrase aux Pays-Bas

Un jet de la patrouille Breitling, basé à Longvic s'est écrasé aux Pays-Bas samedi soir, les pilotes sont indemnes.

Par Christophe Tarrisse

Un petit avion d’entraînement à réaction L-39 de la patrouille acrobatique Breitling Jet (basé à Dijon-Longvic) s’est écrasé samedi 15 septembre 2012 en fin d’après-midi au nord de Lommel dans le Limbourg aux Pays-Bas, sans faire de victime.

Les deux occupants, le pilote (originaire de Bourg) et le mécanicien (domicilé à Dijon) ont pu faire usage de leur siège éjectable. L'appareil revenait d'une démonstration à Den Helder (nord-ouest des Pays-Bas) et s'apprêtait à se poser sur la base aérienne de Kleine-Brogel quand le pilote et son mécanicien ont dû s'éjecter, apparemment à la suite d'un problème technique.

Les deux occupants ont été conduits à l’hôpital. Le pilote de 52 ans  souffrait de maux de dos, alors que l'autre est indemne, a précisé l’organisateur du meeting aérien lors du quel l’avion s’était produit.

L'avion s'est écrasé dans un champ, sans causer de dégât au sol, grâce à la dextérité du pilote. Il s’est posé en rase campagne.

La patrouille Breitling s'était produite vendredi en soirée en pleine averse au meeting de l'aéroclub Sanicole et devait faire de même dimanche. Leur participation au meeting de Lens le week-end prochain est en revanche annulée. Equipée de huit L-39 Albatros, cette patrouille devait ensuite s'envoler fin septembre pour une tournée en Asie prévue tout au long de l'année 2013. 
 

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus