• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un liquide toxique sous le chantier de l'A36

Huit ouvriers du chantier d'élargissement de l'A36 entre Voujeaucourt et Montbéliard ont été hospitalisés.

Par Régions

video title

Un liquide bleu toxique présent sur un chantier

Un liquide toxique a été découvert hier après-midi sur le chantier de la transformation de l'A36 en 2X3 voies. Pris de maux de tête et de nausées, huit ouvriers ont été examinés à l'hôpital et sont ressortis ce matin.

Mercredi, le chantier d'élargissement en 2 x 3 voies de l'A36 s'est arrêté à cause d'une pollution. Un liquide bleuâtre mis au jour par les travaux a causé plusieurs malaises chez les ouvriers. Huit d'entre eux ont été hospitalisés à Montbéliard.

En creusant les fondations d'une nouvelle pile du viaduc qui surplombe Voujeaucourt, les ouvriers ont découvert le mystérieux produit ce mercredi. Un liquide bleuâtre qui n'attire pas tout de suite l'attention. Peu de temps après, onze hommes qui évoluaient à ce niveau du chantier se sont plaint de maux de tête et huit d'entre eux ont été transportés à l'hôpital de Montbéliard.

Les travaux ont été suspendus et des mesures d'isolement du produit toxique ont été prises. Un échantillon a été prélevé pour être soumis a des analyses. L'origine de cette pollution est inconnue.

Sur le même sujet

Saône-et-Loire : visite au coeur du village utopique et écologique Éotopia

Les + Lus