Varennes-le-Grand : dépollution du site Théméroil

Depuis plusieurs années, l'entreprise faisait l'objet de plaintes pour pollution aux PCB notamment.

Par B.L.

Les travaux de dépollution ont commencé début novembre 2011 sur le site de l'entreprise Théméroil, implantée au lieu-dit "Les mouilles", sur la commune de Varennes-le-Grand, en Saône-et-Loire.

Théméroil a vu le jour en 1971. A l'époque, l'établissement avait pour activité le traitement d'huiles usagées et de solvants chlorés. Les déchets liés à ces activités (goudrons sulfuriques, culots de distillation, ...) ont pollué le site. Par la suite, l'entreprise a aussi fabriqué des huiles de décoffrage pour le BTP par mélange à froid d'huiles et d'adjuvants.

En 2009, la présence de Polychlorobiphényles (PCB) est détectée dans les fossés situés près de l'entreprise. A plusieurs reprises, l'exploitant a été mis en demeure de mettre ses installations en conformité. Mais, ce dernier n'a jamais respecté les arrêtés préfectoraux.

En janvier 2011, une des dernières visites d'inspection avait permis de constater que les mises en demeure n'étaient pas respectées par l'exploitant. Depuis, la société Théméroil a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône le 28 avril 2011.

Les travaux de dépollution du site ont débuté. Il s'agit d'une première tranche financée par l'ex-exploitant. Cela consiste à vider les cuves qui contiennent encore des produits toxiques. Une deuxième phase débutera en 2012. Il s'agira de dépolluer le terrain sur lequel est implanté l'entreprise, mais aussi les alentours. Cela représente 2 800 m3 de terre à traiter. L'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) espère que cela permettra de stopper la progression de la pollution. Le chantier se poursuivra jusqu'en 2016. Le coût de cette deuxième tranche est estimé à environ 3 millions d'euros. L'addition devrait être à la charge du contribuable.

Sur le même sujet

Les + Lus