• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Villeurbanne bat Chalon

7ème journée du championnat de Pro A : l'ASVEL corrige l'Elan 86-63

Par AFP

Villeurbanne, laborieux en début de match, a fini en trombe face à Chalon-sur-Saône et l'emporte 86-63, vendredi 18 novembre, en match avancé de la 7e journée de ProA de basket.

Après deux défaites de rang et un début de championnat difficile, l'ASVEL s'est
relancé
avec ce troisième succès en sept matches. Une victoire forgée notamment par un 21-2 en cinq minutes dans le troisième quart.
Plutôt sur la réserve en première période, l'équipe de Tony Parker (20 points) s'est libérée après la pause, pour inscrire 51 points en vingt minutes, tout en s'appuyant
sur une belle défense, principale raison de son succès.
"Je suis content d'avoir gagné, il fallait qu'on assume notre statut. Ce soir, on a fait notre meilleur match collectivement", a commenté Parker.
En confiance après cinq succès en six journées, Chalon a d'abord dominé le début de la partie (39-46, 23e) grâce à un Blake Schilb magistral (20 points en première période, 24 au final), avant de subir de plein fouet la "marée verte". 

Sous l'impulsion de Tony Parker

Tony Parker est à l'origine du passage euphorique des Villeurbannais, sur un cinquième panier primé en cinq tentatives pour passer devant. Déjà carnassier face aux Espagnols de Valence, en Eurocoupe (34 points pour un succès 87-78), le triple champion NBA a encore réussi un festival pour finir avec, outre ses 20 points, 8 passes et 5 rebonds.
Avant de se reposer dans les dernières minutes, TP a permis à son équipe d'enfoncer définitivement l'Elan lors de la fin du troisième quart-temps, remporté 34-17, en délivrant plusieurs caviars à son compère Ronny Turiaf, auteur de 15 points et de 8 rebonds.
Avec deux stars NBA à ce niveau, l'Asvel a retrouvé une qualité de jeu correspondant mieux à son standing même si Chalon, curieusement absent lors du dernier quart d'heure, lui a grandement facilité la tâche. "On a carrément déjoué en deuxième mi-temps", a constaté Steed Tchicamboud.

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus